Vous êtes dans : Accueil > Actualités > A la Une > L'EPF lance un appel à projets sur le site de l'ex ENSM à Sainte Adresse (76)

L'EPF lance un appel à projets sur le site de l'ex ENSM à Sainte Adresse (76)

Le 20 décembre 2019, l’EPF Normandie a lancé une consultation qui a pour objet la cession du site de l’ex ENSM  à Sainte-Adresse, qu’il porte pour le compte de l’Agglomération et de la Ville, en vue de la réalisation d’une opération immobilière et paysagère à dominante résidentielle.

Il faut noter que l’EPF réalise actuellement sur ce site les travaux de déconstruction et de désamiantage dans le cadre du fonds friches EPF/Région.

Découvrez ici l’article du Moniteur sur les techniques de décapage et d'évacuation de peintures amiantées testées dans des locaux en cours de démolition du site de l’ENSM : https://www.lemoniteur.fr/article/des-procedes-novateurs-a-l-epreuve.2070849

Espace de transition entre les espaces naturels du Cap de la Hève, site naturel classé, et la partie urbanisée de la Ville de Sainte-Adresse, le site constitue un enjeu majeur d’aménagement pour la ville sur l’une des dernières emprises foncières d’importance disponible sur la commune. Le site offre un potentiel de construction d’une surface de plancher de 20.000 m2 soit environ 270 logements (dont 30% de logements sociaux), des activités de services privés et/ou des commerces de proximité et un local destiné à une offre culturelle, comprenant une offre de restauration. Les aménagements permettront la mise en valeur du bâtiment central réhabilité.

Les candidats devront proposer une offre d’acquisition foncière ainsi qu’un projet immobilier et paysager de grande qualité répondant aux conditions fixées par le cahier des charges valant règlement de consultation relatif à l’appel à projets établi avec l’aide de l’Agence d’Urbanisme du Havre.

La sélection des opérateurs est organisée en trois phases successives : une phase candidatures  qui s’achèvera par la sélection de 5 candidats maximum admis à remettre (Les candidats devront remettre leur candidature avant le 7 février 2020), une phase « offre initiale » et une troisième phase dite « offres finales » aboutissant, après négociations, à la désignation du lauréat de la consultation.